Sep 29 2016

Ma vie à bord du RER

Aujourd’hui, je vais vous parler de mon quotidien.

Un quotidien qui anime mes journées, des fois j’en rie, des fois je suis énervée.

Je vais vous en parler et peut-être pour certain vous le faire découvrir.

Tous les matins et soirs, j’arpente les lignes de RER, je suis là sur le quai à attendre qui daigne peut-être arriver. Cette attente peut être longue, très longue parfois.

Une fois à quai je prends place (euh place, cela dépend du monde à bord) à bord d’un superbe RER (non je sais vous ne me croyiez pas, c’est vrai qu’ils sont loin d’être superbes).

Voilà que débute mon trajet, mais des fois quel trajet cela peut-être.

Un trajet rythmé de nouvelles rencontres, de nouvelles découvertes.

plan-rer

Image issue du site plandeparis

 

Et oui, le RER c’est une vraie aventure.

Je vais vous raconter mes rencontres et vous allez pouvoir découvrir ces personnes ou même je pourrais dire des fois personnages qui animent ma journée :

  • Je vais vous parler tout d’abord de cette personne qui lit tout le temps. Je ne sais pas comment elle fait mais même en heures de pointe, train bondé, elle arrive à lire. Bon toi, tu n’as plus de place pour te faufiler dans le train, mais elle, elle continue sa lecture. 

Attention à ne pas la heurter, car vous vous risquerez à un regard meurtrier.

Bah franchement, à cause de vous elle vient de louper sa ligne.

  • Il y a celle qui est fatiguée et qui s’endort en moins de deux secondes au premier tournant. Des fois, vous pourrez observer un petit filet de bave, des petits ronflements ou alors la tête qui tombe.

J’avoue cela m’est déjà arrivée de m’endormir et d’avoir la tête qui tombe. Chut souvent, on ouvre les yeux et on fait comme si on ne s’était pas endormi.

Comme si de rien n’était.

  • Il y a ceux scotchés sur leurs écrans de téléphone. Le monde pourrait s’écrouler ou il y avoir un tremblement de terre, je ne suis pas sure qui ne dirait pas attendez je termine ma partie. Et en plus maintenant, on se met à lancer des balles pour attraper des créatures. 

Si vous voyez une personne en face de vous qui s’excite en donnant de grand à coup sur l’écran de son téléphone ; Ce n’est rien elle doit avoir du mal à lancer sa pokeball.

Tout va bien ,ce n’est pas un geste déplacer ou une nouvelle insulte.

  • Il y a le passionné de musique. Qui veut faire découvrir sa passion à tout le RER. Le voici avec ses écouteurs sur les oreilles (voir attention le casque, on a évolué maintenant), musique à fond. Il se dit ou pas que ces écouteurs ne laissent pas passer le son…mais pourquoi ne pas faire partager cette musique à tous. 

Nous voilà parti à essayer de deviner la musique écoutée.

Hélas souvent on entend qu’une espèce de brouhaha désagréable.

Dans la même catégorie, on a celui qui a raté le casting de The Voice et du coup qui se met à chanter à tue-tête dans le train.

Euh comment te dire si tu n’as pas été sélectionné c’est qu’il y a une bonne raison.

  • Il a ceux qui pensent que le train leur appartient. Ils ont surement des actions à la SNCF. Les voilà installés de chaque côté du train, en train de se parler à distance.

Ce n’est pas comme si le train était plein.

  • Il y a ceux qui ont l’appel important. L’appel qu’ils ne peuvent pas louper. Les voilà partis dans leur discussion. Il faut le faire partager au reste de l’équipage. Et bien sûr, curieux comme nous sommes, nous écoutons les conversations qui des fois je l’avoue sont très rigolotes. Je connais les déboires de certains ou les dernières vacances passées. Le plus amusant c’est quand la personne au téléphone dit ; surtout tu ne le répètes à personnes. 

Euh comment te dire que les voyageurs autour de toi ont tout entendu, au niveau secret c’est raté.

  • Il y a celui qui a oublié son paquet de mouchoirs ou alors qui veut faire des économies. Il renifle sans arrêt.

Tu as envie de lui tende un mouchoir mais tu n’oses pas de peur de te faire renvoyer à ta place.

  • Il y a le moment où tu as besoin d’une place assise (enceinte, handicapé, âgé, des enfants, etc..) et là étrangement plus personne ne te voit. Comme si tu étais devenu invisible. C’est un grand mystère. Je rassure tout le monde, il existe encore des personnes bien qui se lèvent de bon cœur. 

Oui parce qu’ il y a ceux qui se lèvent mais qui te lâchent un gros soupire. Ok j’ai compris ça te saoule.

  • Il y a celui qui à décider de faire l’apologie de ces opinions en public. 

Celui qui a retenu mon attention, c’est celui sur la dangerosité du port du string. C’était très instructif.

Oh: il y en a pleins d’autres.
Je crois que je pourrais écrire des heures sur ces voyages mystérieux dans le RER.

Ces moments ne sont pas toujours catastrophiques. Il y a de chouettes moments avec de belles rencontres. Il y a des moments qui me font sourire et même rire.

Et vous, quel moment avez-vous vécu dans un train et qui restera à jamais gravé ?

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Social Network Widget by Acurax Small Business Website Designers