Je ne veux pas d’enfants et ALORS ! (interview)

Félicitation c’est une petite fille. Voilà ma route est toute tracée. Je vais grandir , étudier , trouver l’amour et avoir des enfants.

Bah oui je suis une femme .

C’est écrit les femmes auront des enfants .

Mais pourquoi !

je ne veux pas d'enfants

J’avais envie de partager avec vous ma rencontre avec une femme qui ne veux pas d’enfants.

Bonjour à toi et merci de prendre du temps pour répondre à mes questions . Tu ne souhaites pas avoir d’enfants , est ce que c’est un choix qui a toujours été évident depuis toute petite ? 

« Non cela est venu avec le temps. Je me rends compte avec le temps qui passe que nous avons d’autres soucis d’adulte ( pas forcément liés aux enfants) et qu’il faut tout gérer. Du coup je me sens pas capable ni l’envie de gérer en plus ceux des enfants. »

Il y a t-il des raisons qui ont motivé ce choix ? 

« J’ai du mal à supporter le bruit , les bêtises des enfants. Beaucoup de personne pensent que je supporterais plus facilement les miens mais moi je pense que je serais plus exigeante avec eux et j’ai peur que cela leur fasse du mal. En plus , un enfant cela coute cher et c’est vrai que pour l’instant j’ai d’autres priorités. Pour finir , même si cela peut paraître égoïste , un enfant cela demande du temps et je n’ai pas ce temps ni l’envie de donner ce temps . »

As-tu imaginé une fois porter un enfant et le mettre au monde ? 

« Non je n’ai pas envie d’être enceinte , vivre une grossesse et encore moins accoucher. Beaucoup de femmes me disent que ceux sont des moments fabuleux , magiques , les plus beaux de leur vie mais moi je pense le contraire. »

Comment t’on compagnon a t-il réagi lorsque vous avez parlé d’enfant ? 

« Nous sommes tout à fait d’accord et nous avons la même façon de voir les choses. »

Et ta famille ( parents, frère , sœur,..), comment ont-ils réagi ? Comprennent -ils tes choix? 

« Je pense que ma mère et ma grand-mère pensent que cela me passera et préfère être dans le déni concernant mes choix. J’évite de discuter de ce point avec eux car je t’avoue qu’ils ne sont pas trop compréhensifs et je préfère éviter les disputes. Je n’en ai jamais parlé avec mon père ni avec ma sœur. »

Penses-tu que ce choix est définitif ou que tu puisses changer d’avis un jour ?

« Peut-être. je ne peux pas nier que peut être un jour j’aurais envie d’avoir un enfant. Mais au fond de moi , j’espère vraiment que non ou alors tard et peut être que notre choix sera plutôt d’adopter. Mon compagnon lui aussi y a réfléchi et il sait que peut-être que se sera trop tard un jour mais lui aussi n’est pas contre l’adoption. »

Quelles sont les pires réflexions que tu as pu subir et entendre sur ton choix ?

« Je n’y accorde pas trop d’importance donc j’oublie ce qui a pu peut-être dit . Je sais que beaucoup de personnes me trouvent horrible à penser cela : que faire des enfants quand on est une femme c’est obligatoire. Mes parents m’ont donné la vie mais avec mon vécu d’enfant ( divorce , sœur pas facile ,même peut être un deuxième enfant pas forcément espéré) je n’ai pas envie de faire subir la même chose à un autre enfant ni même à moi même. »

Comment te vois-tu dans 30 ans ?

« Oh j’aimerais tant vivre de ma passion pour l’équitation : des compétitions , des voyages : une cavalière professionnelle. Bien sure accompagnée par mon homme qui lui aussi vivrait de sa passion pour la musique métal . Nous serons deux grands voyageurs. »

Est-ce que tu voudrais dire quelque chose pour finir ?

« Je sais que je ne suis pas la seule femme à ne pas vouloir d’enfant . Beaucoup d’entre elles préfèrent ne pas le dire par peur des retours de la société. C’est vrai que la société actuelle nous montre que le bonheur passe par la conception d’un modéle familial parfait : maman ,papa et leurs enfants .  Je ne souhaite pas cela. Est-ce que cela veut dire que ma vie est gâchée ? Non j’ai envie d’exister en tant que femme avec d’autres objectifs que d’avoir un enfant. »

Merci à toi pour nous avoir partagé ton expérience et avoir accepté de te dévoiler ici sur mon blog.

C’est vrai que la société actuelle pousse les femmes à avoir des enfants .

Quand vous allez chez votre gynécologue , si vous commencez à approcher de la 30 aine , tout de suite on vous explique qu’il faut faire attention car après il sera trop tard pour avoir des enfants.

Peut-être que cette personne ne souhaite pas d’enfant.

Je pense que ce choix de n’avoir pas d’enfant est devenu tabou . Il faut surtout pas le dire sous peine d’être battue en place publique .

Est-ce que vous ne pensez pas qu’il vaut mieux ne pas avoir d’enfant que faire subir à l’enfant né son non désir ?

Je suis sure que certains hommes n’ont plu ne souhaitent  pas avoir d’enfant .

Est-ce que on a le droit de forcer une femme à avoir des enfants par seul prétexte qu’elle est une femme et que c’est comme ça ? 

Ce sujet ne devrait plus être secret de nos jours .

Et vous , voulez-vous des enfants ou non ? 

 

VOUS AIMEREZ

(16 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. J’ai des enfants par souhait et non pour faire comme tout le monde
    Si cette femme n’en veut pas, c’est son choix, pourquoi la forcer ou la faire culpabiliser ?! (Je parle de son entourage et de la société)

    1. Oui tout à fait.les gens pensent que comme tu es une femme tu dois avoir des enfants .

  2. C’est choix, à son entourage de le respecter.

    1. C est une personne forte qui arrive à encaisser les remarques mais c est difficile parfois.

    • Lucie on 1 février 2019 at 7 h 43 min
    • Répondre

    Les gens sont casse bonbon pour ce genre de sujet, ont a eu le même « soucis » les gens ne comprennaient pas qu’on soit pas encore parents. Pour nous c’était juste pas le moment. Après si elle n’en veut pas ca ne la regarde que elle.et son homme…

    1. Oui tout à fait comme si il y avait un ordre et des dates précises.

  3. J’en avais parlé dans un article (Et si la maternité n’était pas une évidence) et je respecte tout à fait son choix. Pendant longtemps je n’ai pas voulu d’enfant, et je pense que quand je me suis lancée dans l’aventure, je n’étais pas prête et je n’en avait pas vraiment envie. Bien sure, je ne le regrette pas et j’aime mon fils plus que tout. Mais souvent, quand mon homme se plaint, je lui rappelle nos conversations d’avant grossesse. J’aimais beaucoup ma vie de femme sans enfant, et parfois, certains aspects me manquent.
    Quoi qu’il en soit, je pense que c’est un choix personnel et que personne n’a à intervenir dans cette décision. Heureusement que j’aime mon fils et que maintenant, je ferais tout pour lui, mais ça aurait pu se passer bien différemment, et ça aurait été dramatique pour lui, pour moi, pour notre couple.
    Chacun sa vie, chacun ses choix. Le principal, c’est d’être bien avec ses décisions.

    1. J irais lire ton article .J aime bien voir le ressenti de chacun

    • Maman Geek on 1 février 2019 at 23 h 09 min
    • Répondre

    J’en parlais hier soir avec mon papa. Que c’est pas une finalité dans la vie d’avoir des enfants, du moins pas pour tout le monde. Et je trouve ça dommage que des personnes puissent être jugé sur ça. Perso, je comprends que des personnes ne veulent pas être parents, on a pas tous les mêmes envies, ni les mêmes projets. ^^
    En tout cas merci du partage !

    1. Oui exactement elle a d autres projets en tête et pas du tout celui ci.

  4. Une de mes amies ne souhaite pas avoir d’enfants… elle en parle sans tabou et parfois les gens ont du mal à la comprendre et peuvent vite devenir méchants! J’ai assisté à des discussions qui m’ont choquée! Le manque de tolérance vis à vis de ce sujet est énorme: elle n’est pas normale, est égoïste, pas humaine, n’a pas de coeur… Les conversations finissent d’ailleurs presque toutes de la même manière: « De toute manière, quand tu auras 40 ans, tu voudras un gosse… et tu pourras plus! Ca sera bien fait pour toi! »

    1. Oui des réflexions blessantes et choquantes

  5. J’ai quatre enfants parce que j’ai toujours voulu avoir pleinnnnn d’enfants MAIS je comprends tout à fait qu’on ne souhaite pas en avoir, ça ne me choque pas. En effet mieux vaut un foyer sans enfant, heureux, plutôt qu’un foyer avec des enfants mais une maman qui n’est pas heureuse parce qu’elle n’est pas à sa place….

  6. Coucou! De mon côté, je n’étais pas prête à avoir des enfants, je n’en voulais pas, je trouvais que c’était mieux chez les autres. Et puis un jour « l’accident ». Réflexion, interrogations, et si finalement je n’étais jamais prête, c’était le moment de sauter le pas. Au pied du mur. Une fois ma fille née, lui donner un petit frère / petite sœur était une évidence. Bien évidemment chaque personne fait ses choix!

  7. Très bel interview.

    • Aurore on 4 février 2019 at 22 h 30 min
    • Répondre

    Merci pour cet interview !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Customized Social Media Icons from Acurax Digital Marketing Agency