Mes astuces pour l’apprentissage de la propreté sans prise de tête

On a profité du confinement pour se lancer dans l’apprentissage de la propreté avec Miss H .

Et je vous avoue qu’on pensait que cela n’allait jamais fonctionner car elle adore sa couche.

Mais on a reussi. Je vous explique ici comment on a procédé et je vous présente :

Nos astuces pour l’apprentissage de la propreté

Tout d’abord , il n’y a pas d’âge précis pour proposer l’apprentissage de la propreté. Cela peut changer d’un enfant à un autre .

Ici mes 3 enfants n’ont pas été propre au même âge.

Pareille , arrêtons avec les filles sont propres plus vite que les garçons.

Chaque enfant fait à son rythme et apprend des choses à son rythme.

Le mieux est d’observer votre enfant afin de savoir s’il est prêt à apprendre une nouvelle chose.

Vous pouvez très bien essayé et si cela ne marche pas , retenter plus tard. Surtout si vous souhaitez vous lancez faites le à un moment où vous avez du temps, pas de pression car cela ne va pas être forcément évident pour votre enfant .Il faudra surement faire des lessives et nettoyer es sols. Il faut que vous aussi vous soyez prêt pour cela.

car un parent stressé, fatigué , cela donnera un apprentissage raté.

ici je vais vous parler de comment cela s’est déroulé pour mes 3 loulous.

Pour Mister K , c’est la nounou qui m’a proposé d’essayer. Elle trouvait que Mister K était prêt. Il avait 2 ans et demi. On lui a proposé et il a accepté. J’ai toujours demandé à mes enfants s’ils étaient d’accord. Je ne souhaite pas les brusquer. Cela s’est bien déroulé .Il y a beaucoup d’accidents au début. Mais Mister K a vite compris et il était fier au fil des jours de réussir.

Pour Mister D, c’est lui qui nous a demandé. Un jour il est rentré de chez la nounou en pleurs . Je ne comprenais pas. Et il m’a dit qu’il ne voulait plus de couches. Je lui ai dit pas de soucis on l’enlève tout de suite. Il avait 2 ans et demi aussi. Il n’a eu presque aucun accident. Sauf arrivé à l’école où il avait peur des toilettes de l’école et du coup il se retenait tellement que quand on allait le chercher il se faisait pipi dessus.

Pour Miss H, nous sommes en période de confinement. J’ai voulu lui proposer en me disant qu’on avait du temps. Je lui ai proposé. Elle a accepté mais les 2 premiers jours cela a été un échec totale. Elle se faisait pipi dessus mais elle restait dedans sans rien dire. Je me suis dit que ce n’était peut etre pas le bon moment. Puis juste avant d’arrêter , il faisait beau. je lui ai mis une robe. Et miracle , elle a eu un accident et comme elle a vu que son pipi avait sali par terre. Elle a tout de suite compris qu’il fallait aller aux toilettes.

Maintenant vous allez me dire mais est ce qu’il faut proposer d’enlever la couche le jour et la nuit en même temps ?

Je n’ai pas de réponse à cette question. Comme je vous ai dit avant chaque enfant est différent. Je pense qu’il faut les écouter. Ici , ceux sont mes enfants qui ont refusé de mettre la couche la nuit .Et je ne souhaitais pas aller à leur encontre même s’il a fallu en changer des draps.

Et ils sont devenus propres jour et nuit en même temps.

Est ce qu’il faut mieux utiliser un pot ou un réducteur de toilette ?

Ici on a fait le choix du réducteur de toilette depuis notre premier enfant .En effet Mister K n’a jamais voulu s’asseoir sur un pot. Ce que je me suis dit normal après coup. Il nous voyait aller au toilette , pourquoi lui serait sur un truc à côté.

Nous avons utilisé pour Miss H le réducteur de toilette Kiddyloo de la marque Thermobaby. Je le trouve déjà tres joli au niveau du design et des couleurs disponibles.

Il est très pratique car il est doté de 2 marches qui permettent à l’enfant de monter sur les toilettes facilement.

Il ne prend pas de place car on peut le plier et le ranger sur le côté.

Grâce à sa languette, il tient bien en place sur les toilettes .L’enfant ne risque pas de basculer en montant sur les toilettes.

En plus, il est design .Il y a plusieurs coloris disponibles afin qu’il se fonde dans la déco de vos toilettes.

Ici le réducteur de toilette a été un réel succès.

Mes enfants ont reussi facielemnt à monter dessus. C’est un coup de main à apprendre.

Par contre , il faut bien penser à le mettre sur les toilettes afin que l’enfant puisse aller au toilette quand il le souhaite. Ici on est une famille nombreuse alors il faut prendre cette habitude.

Et pour s’essuyer ?

Alors moi j’ai vite enlever le papier toilette à disposition car , surtout Miss H , elle prenait un milliard de feuille pour s’essuyer et elle a failli boucher les toilettes.

Par contre, j’ai préféré acheter des lingettes biodégradables car je trouve que passer un coton avec liniment tout doux au papier toilette c’est un peu rude surtout pour les selles.

lingettes toilettes apprentissage de la propreté

J’ai vraiment bien aimé les lingettes de la marque Love and Green. elles sont clean : 0% parabène , 0% phénoxyéthanol , 0% allergène et 0% parfum.

Et c’est vrai que le grand plus c’est qu’elles sont en fibres naturelles biodégradables. C’est pratique on jette directement dans les toilettes. Ici on s’en sert que pour essuyer après des selles et également quand on sort pour les toilettes publiques. Le paquet est facilement glissable dans un sac.

Et quand on sort ?

Alors au début il faut mieux préparer une tenue de rechange pour les petits accidents.

Ici j’avoue j’ai tendance à oublier d’en prendre une.

Par contre pour les voyages en voiture , vous pouvez mettre une petite alèse jetable sur le siège afin d’absorber un accident et ainsi s’éviter le nettoyage complet du siège auto. Ici j’avais acheté des culottes d’apprentissage pour les longs trajets et également pour la nuit si vraiment il y avait trop d’accidents .

J’avais pris les culottes d’apprentissage de chez Bambino.

apprentissage propreté enfant culotte

Je ne peux pas vos donner mon avis en utilisation car j’en ai pas eu besoin. Miss H arrive à se retenir vraiment très longtemps. Par contre je vais vous donner mon avis au niveau de la coupe et de la texture.

J’ai également fait un test en versant un peu d’eau pour voir l’absorption et la sensation.

Elles absorbent une petite quantité de liquide. Le but est vraiment que l’enfant à sentir tout de suite qu’il est mouillé et arrive à arrêter son pipi.

apprentissage propreté enfant culotte

Ces culottes peuvent rassurer certains enfants également qui auraient peur des accidents la nuit.

On se balade très souvent en famille et souvent dans des endroits où il n’y a pas de toilette ou alors les toilettes sont payantes.

J’ai du coup mis dans le coffre de notre voiture un pot afin que si on a une urgence pipi que cela soit plus facile à gérer.

On a choisi le pot Pourty.

Il est simple et très pratique aussi bien pour l’enfant que pour le parent.

L’enfant est bien installé dessus et devant cela monte bien du coup pas de pipi qui pat partout surtout pour les petits garçons.

Et pour les parents à vider c’est simple et on ne s’en met pas partout.

J’ai des lingettes désinfectantes pour le laver après utilisation. Bien sur je le remonte à la fin de la journée pour le laver correctement à la maison.

Faut il donner des récompenses pour les motiver dans cette apprentissage ?

Alors là je suis aussi partagée. Peut être que pour certain enfant, cela peut les aider à visualiser et avoir un sentiment d’estime et de confiance en soi.

Maintenant je serais plus pour un type de tableau avec des récompenses visuels comme des stickers pour féliciter.

Il y a t’il des livres pour les aider ?

Ici on a mis à disposition quelques livres parlant de l’apprentissage de la propreté.

On a utilisé le livre Qu’y a-t-il dans ta couche ? de Albin Michel Jeunesse.

livre qu'y a t'il dans ta couche ? apprentissage de la propreté

Ce livre avec des rabats est très drôle et plaît beaucoup aux enfants.

livre qu'y a t'il dans ta couche ? apprentissage de la propreté

Ils vont découvrir les différents cacas des animaux et suivre le parcours de la petite sourire qui elle n’a rien dans sa couche car elle fait sur le pot.

On a aussi découvert le livre Le pot de Larousse Jeunesse.

livre le pot apprentissage de la propreté

Il est très bien fait car les illustrations permettent à l’enfant de s’identifier. Il s’agit d’un « vrai » petit garçon qui est tout fier d’avoir fait pipi dans le pot.

livre le pot apprentissage de la propreté

Un livre simple mais idéal pour nos loulous.

L’apprentissage de la propreté n’est pas chose facile. Il faut que l’enfant soit prêt et les parents aussi. Chaque enfant a son rythme et ne sera pas prêt au même moment.

On a cette pression de la rentrée d’école qui nous pousse à accélérer cette apprentissage mais si on oblige un enfant qui n’est pas prêt à être propre cela peut entrainer un blocage qui sera pire par la suite.

Alors observons , parlons , écoutons nos enfants pour choisir le meilleur moment pour l’apprentissage de la propreté.

Et vous , comment s’est passé l’apprentissage de la propreté ? Comment avez-vous procédé ?

Spread the love

1 Commentaire

    • Anaïs sur 7 mai 2021 à 14 h 00 min
    • Répondre

    on est en plein dedans avec Ruben!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.