Déc 09 2016

Notre lien fusionnel : mon bébé pot de colle

Mon petit bébé grandit , trop vite à mon goût. Depuis sa naissance , arrivée trop tôt, Mister D et moi même sommes très proches.

Ce mauvais moment passé ensemble après sa naissance nous a rapproché. Lui avait besoin de moi pour être rassuré , être sure que plus personne ne l’emmènerait loin de moi et moi j’avais besoin de lui afin d’être sure que rien ne lui arriverait.

Depuis ce jour, on n’ a jamais cessé de se câliner.Je ne dis pas qu’avec Mister K on n’était pas en mode câlin. Mais avec Mister D cela a été différent. Un sentiment qui s’est créé par notre séparation.

Comme si on avait envie de dire au monde entier , vous ne nous séparerez plus jamais.

Il avait besoin de ces moments , nos moments rien qu’à nous. Mais moi aussi j’avais besoin de ces moments pour me réconforter ou plutôt m’excuser. Je me sentais responsable de son arrivée trop tôt. Je sais je n’avais rien fait pour qu’il arrive avant mais au fond de moi , en tant que maman , j’étais coupable d’avoir fait du mal à mon enfant. J’avais aussi peur que cela recommence , qu’il souffre de quelques choses même si tout allait bien.

Alors j’étais plus prudente avec lui. Je l’ai peut-être surprotégé. mais je m’en fiche car lui aussi en avait besoin. Plein de personnes me diront que ce n’est pas bien , que je vais en faire un enfant colérique ou autre.

Et bien , je m’en fiche de ce que pensent ces personnes. J’ai fait ce que mon bébé avait besoin à ce moment. 

Bien sure que je ne restais pas collée à lui toute la journée car ces frères et sœurs aussi aiment le câliner. Il passe aussi de jolis moments avec son papa.

Mais il y a des moments où il ne veut que moi.Personne ne peut le calmer. Et dès qu’il arrive dans mes bras plus rien.Je ne vais pas vous cacher que cela me touche car je suis heureuse de ces demandes mais cela peut être un peu déstabilisant pour son papa qui a l’impression d’être rejeté.

Pendant un moment , il ne voulait même pas aller dans les bras de son père. Je voyais la tristesse dans les yeux de son papa. Je faisais tout pour qu’il y aille mais rien n’y faisait. Maintenant il le fait moins.

Le soir , il hurle si ce n’est pas moi qui le couche. Mais quand je vous dis hurler c’est un faible mot. Il se met dans un état indescriptible . Un état dans lequel je ne peux pas laisser mon enfant. Je vois de la panique dans ses yeux.

Mister D a aussi son côté jaloux.Les personnes autour de moi , n’ont pas le droit de me faire un câlin. Quand son frère se pose sur moi , il arrive pour le pousser et prendre sa place.

Ce que je ne laisse surtout pas faire.

Je lui explique qu’il y a de la place pour eux deux sur mes genoux.

Il est aussi très jaloux de son papa qui se voit retirer sa main quand il ose la poser sur moi. Je ne vous parle pas aussi des bisous car lorsque Mister D me voit faire un bisou à son papa, Il en veut un aussitôt.

Je lui explique que je ne suis pas qu’à lui , que je peux me partager et que ce n’est pas parce que je fais un câlin à son frère que je ne l’aime pas. Mais pour l’instant , il reste très jaloux.

Peut-être que la jalousie de mon enfant est venue à cause de notre lien proche. Mais ce n’est pas grave , je sais qu’il va comprendre progressivement. Mon enfant avait besoin de moi et je ne devais pas le laisser. C’est ma vision des choses .

Avez-vous eu des soucis de jalousie avec vos enfants ? Comment avez-vous fait pour le gérer ? 

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Animated Social Media Icons by Acurax Responsive Web Designing Company