Déc 01 2017

Ce jour où j’ai failli tuer mon fils

Un samedi comme les autres, le temps n’est pas terrible. Nous sommes à la maison avec Mister K pendant que papa travaille.

Il était 10 heures. Mister K avait fini de prendre son petit déjeuner. Et commencer à explorer la maison.

Et oui maintenant il se baladait à quatre pattes , un peu partout.

Il était temps de l’habiller et hop un petit coup de nettoyage et de jolis vêtements .

Il était si beau.

Maintenant ,il était temps que je m’occupe un peu de la maison. Dans la salle de bain , le bac à linge débordait.

Allez je me motive et je lance une machine à laver.

A l’époque notre machine était placée dans la cuisine . Allez savoir pourquoi les anciens propriétaires n’avaient pas eu l’idée de faire des petits travaux pour qu’elle puisse être mise dans la salle de bain.

Je remplis la machine de tout le linge sale que j’ai transporté de la salle de bain à la cuisine.

Bon ça va cela ne fait pas si loin , on n’ a pas un château non plus.

Hop je place la boule de lessive dans la machine à hublot.

Et là je me rappelle que j’ai laissé le pyjama sale de Mister K dans sa chambre qui est à juste à côté.

Mister K est dans le couloir. Je file vite chercher ce fameux pyjama sale.

Ce serait dommage de ne pas le mettre dans la machine.

Voilà je l’ai trouvé . Hop plus qu’à le placer dans la machine et go pour qu’elle tourne.

Je m’approche de la cuisine. Mister K n’est plus dans le couloir. Il a dû gambader à quatre pattes jusqu’à la salle.

Petit coquin.

Je tourne la tête et là je le vois devant la machine .

accident domestique

Mon cœur s’arrête .

Je crie : Non

Il a la boule de lessive dans sa main.

Je lâche le pyjama des mains. Je me précipite sur lui. Les larmes commencent à couler sur mon visage.

Qu’est-ce que j’ai fait ? Pourquoi je suis allée chercher ce pyjama ?

Je vais vite à la salle de bain pour enlever la lessive qu’il a sur le visage. Je prends un gant de toilette et j lui passe sur la langue.

Je commence à paniquer .
Je sais pas quoi faire.

Mon premier réflexe c’est d’appeler mon mari. Je sais c’est bête mais j’avais besoin de quelqu’un qui me ramène les pieds sur terre.

Mister K lui rigole. Il me regarde avec ses grands yeux. Je ne le lâche pas.

Mon mari me dit appelle le SAMU ils vont te conseiller. Je savais que je devais faire ça mais j’avais besoin d’entendre une voix que je connaissais.

Le SAMU me pose plein de questions.

Comme : est-ce qu’il sent la lessive dans la bouche ?

Euh il en a eu sur tout le visage , cela sent fort donc je n’arrive pas à distinguer si c’est dans la bouche ou sur le contour.

Il décide de m’appeler une ambulance pour l’emmener aux urgences pédiatriques.

Les ambulanciers sont adorables . Ils essayent de me calmer car les larmes coulent.

Je me sens mal , je suis une mauvaise mère. Comment j’ai pu faire ça à mon enfant ?

La phrase que je retiendrais c’est : « Madame regardait votre enfant , il vous sourit . »

Nous partons à l’hôpital . Je prends le baril de lessive avec moi. Je sais pas pourquoi j’ai eu ce réflexe.

Arrivés là bas , nous sommes pris tout de suite. On parle avec le médecin qui me pose beaucoup de questions et il appelle le centre antipoison.

Grâce au baril de lessive elle peut lui donner toutes les indications nécessaires.

Mister K va bien. Il n’a pas vomi.

Le médecin est confiant . Elle me dit qu’on va pouvoir rentrer chez nous et le surveiller à la maison . Aux moindres symptômes , il faut revenir.

Je me sens soulager. Mon fils ne va pas avoir de lavage d’estomac.

Je rentre chez moi le cœur lourd, déçue par moi-même.

Je connais les risques des produits d’entretien, je sais qu’il faut être vigilante , qu’il ne faut pas les laisser à portée de main , qu’un accident domestique cela arrive rapidement.

Mais j’ai fait cette erreur , l’erreur de placer cette boule de lessive dans la machine à portée de main de mon tout petit bébé , de ne pas fermer la barrière de sécurité derrière moi en me disant que j’allais faire vite.

Cette erreur aurait pu ôter la vie de mon fils, de mon bébé.

Vous pouvez me dire que c’est de ma faute , que j’ai été inconsciente.

Oui je le sais et je ne peux pas revenir en arrière mais je peux en parler :

vous en parler.

Car les accidents domestiques arrivent pas qu’aux autres et arrivent rapidement.

Il suffit de si peu de temps pour qu’une catastrophe arrive.

Oui j’ai eu de la chance ou plutôt Mister K a eu de la chance car il s’en sort indemne. Moi je ne suis pas sure de m’en sortir indemne car j’y repense à chaque fois que je mets la boule dans la machine à laver. Je ressens cette peur qui m’avait envahie.

Le centre antipoison m’a recontacté peu de temps après afin d’avoir des nouvelles de Mister K . Je trouve cela vraiment bien ce suivi.

Depuis ce jour , je suis beaucoup plus vigilante. Je me dis plus que je vais faire vite.

J’essaye également d’apprendre à mes enfants les différents risques qu’il existe dans une maison.

Et vous , quel sont les gestes que vous apprenez à vos enfants ?

 

 

(2 commentaires)

  1. Mon fils est tombé du toboggan, d’un toboggan de 2 étages. Je ne sais pas pourquoi quelques secondes avant j’ai senti qu’il allait tomber.
    Quand il est tombé mon coeur s’est arrêté. J’ai cru qu’il était mort ou aurait un traumatisme crânien.
    Au final le revêtement du sol était assez mou et il a seulement eu une petite égratignure…
    Depuis je ne vais plus à ce toboggan, j’ai trop peur.

    • Elodie on 1 décembre 2017 at 20 h 58 min
    • Répondre

    Je prends conscience des petites choses qu’on fait en se disant on fait vite…
    Merci pour ce témoignage et me rappeler que la vie de mes enfants est plus précieuse que 5 minutes pour fermer une porte .
    Merci

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Plugin for Social Media by Acurax Wordpress Design Studio