«

»

Mar 06 2017

Maintenant: est-ce que je me laisse le droit de vivre cette grossesse ?

Je suis à bientôt 4 mois de grossesse et pourtant j’ai l’impression que ma grossesse commence maintenant. 

On m’a volé mon début de grossesse.

 

Tout d’abord , les premiers mois, je n’étais pas sure que cette grossesse continue. J’attends toujours la première écho pour être rassurée et pour pouvoir commencer à vivre pleinement ce moment.

Mais tout c’est compliqué.

Les douleurs en bas du ventre puis les saignements m’ont abattu. Je pensais que c’était fini que tout allait s’arrêter là. Chaque semaine était un calvaire . Il fallait attendre, savoir si le bébé évoluait toujours.

Je savais qu’il était là en moi mais je m’interdisais de me projeter.

De commencer à voir notre futur tous ensemble.

J’avais peur que si on m’annonçait le pire , je tombe encore de plus haut.

Je pensais qu’on allait trouver ce que j’avais rapidement mais hélas les semaines s’écoulaient et personne ne me donnait une réelle position sur le futur. Ni négatif , ni positif.

On me demandait d’attendre , et encore attendre. 

Jusqu’à cette semaine , où un spécialiste a enfin donné un avis. On a beaucoup discuté . Il ne voit pas pourquoi le bébé pourrait être impacté.L’hématome devrait partir d’ici la naissance. Si c’est pas le cas , on verra en temps voulu.

Cela m’a fait du bien.

Bien sure il faut toujours contrôler plus souvent.

Mais ça y est je pouvais annoncer et crier au monde entier que j’attendais un bébé , mon bébé. 

Je pouvais enfin vivre ma grossesse.

Pour cette dernière grossesse , je vous avoue que je l’avais pas imaginée comme cela. Je pensais pouvoir profiter de chaque instant . N’en rater aucune miette.

C’est raté j’ai déjà perdu 1 mois de celle-ci. 

je suis bien décidée à me rattraper.

Je veux m’acheter un bola de grossesse , je veux chercher les prénoms , je veux imaginer l’organisation des chambres , je veux choisir des cours de préparation à la naissance différents, je veux m’acheter un pantalon de grossesse.

Je Veux Vivre , Rêver , Pleurer de joie. 

Je veux crier que oui : nous allons être parent encore une fois cette année pour notre plus grand bonheur.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>