«

»

Sep 19 2017

Cet accouchement que j’avais tant rêvé

Aujourd’hui , j ‘ai décidé de vous parler de mon accouchement : le 3 ème. Et je peux vous dire qu’il a été totalement différent des 2 premiers.

Tout à commencer le lundi 24 juillet , je me rends à mon cours de relaxation à la Pmi de ma ville. Arrivée là bas , je sens que je dois faire un passage aux toilettes ( désolée pour les détails lol) .

Et oui je viens de commencer à perdre le bouchon muqueux.

Pour mes précédents accouchements , lorsque j’ai perdu le bouchon muqueux , j’ai accouché 6 heures après. Du coup , je décide de rester un peu à cette séance de relaxation. Mais je ressens des contractions assez régulières du coup cela me stresse et je ne suis pas attentive du tout au cours. Je décide donc de rentrer chez moi par précaution.

Il manquerait plus que j’accouche au milieu du cours ou sur le chemin du retour de la maison.

La nuit et la journée d’après se passe bien. J’ai des contractions de temps en temps comme avant et je continue de perdre le bouchon .

Bon cette petite puce a décidé de rester encore au chaud.

Dans la nuit du 25-26 juillet , je me réveille et j’ai l’impression d’avoir des pertes de liquide mais je n’en suis pas sure car tout au long de ma grossesse j’ai eu beaucoup de pertes vaginales liquides qui m’ont emmené aux urgences pour rien. Du coup , je décide d’attendre et de voir si cela continue.

Le reste de la nuit plus rien.Bon je me dis que c’était une fausse alerte.

 La matinée du 26 juillet commence et j’ai de temps en temps des pertes. Je ne suis pas rassurée. Du coup lorsque mon mari rentre du travail , il me dit qu’il vaut mieux aller vérifier au cas où ce serait cette fois-ci une fissuration de la poche des eaux.

Bon je l’écoute et on se rend aux urgences maternité. Je vous avoue que je n’y crois pas trop.

Je préviens mes grands que je les appellerai dès qu’on en sera plus. Le plus petit est chez la nounou. J’appelle ma sœur au cas où  il faudrait s’occuper des grands le soir.

Et oui c’est la super tata qui gère magnifiquement mes loulous à chaque accouchement.

Il est 15 h : arrivée au urgence , on me pose plein de questions.Je leur dis que je ne suis pas sure d’avoir fissuré la poche des eaux. Ils me font un prélèvement mais la sage femme n’a pas l’air convaincue que c’est une fissuration. Le test est douteux et ils doivent le mettre dans une machine afin de confirmer.Je reste sous monitoring en attendant.

accouchement magique

Apres une demi-heure d’attente , la confirmation tombe : j ‘ai bien fissuré la poche des eaux.

Le souci est que cela daterait bien de la nuit et du coup ils doivent me faire des analyses supplémentaires afin d’être sure que je n’ai pas une infection qui mettrait en péril notre puce.

Si les tests sont négatifs , on me met sous antibiotiques et on attend que le travail se fasse tout seul ( ils me laissent 48 heures avant de déclencher) .

Si les tests sont positifs , ils sont obligés de sortir le bébé rapidement.

Après 1 heure d’attente , les résultats tombent : ils sont négatifs.

C’est un soulagement. Maintenant il n’y a plus qu’à attendre que le travail se mette en route.

Je suis obligée de rester à la maternité. On m’installe alors dans ma chambre qui sera du coup la chambre que j’aurais après la naissance. J’ai des contractions mais rien de réguliers , ni douloureuses.

accouchement magique

L’attente est longue. Je m’ennuie.Il est 17 h 30

Je décide du coup de dormir en attendant. Mais impossible, je ne pense qu’à cette naissance. je suis à l’affût de la moindre douleur. Je ne souhaite pas revivre l’accouchement que j’ai eu pour Mister D ( vous pouvez le découvrir ici).

Les contractions commencent à se faire ressentir dans la nuit.

Je demande à la sage-femme si elle peut vérifier l’évolution. Elle me dit que c’est un peu tôt. Je lui explique du coup pourquoi, cette naissance express de Mister D que je garde en souvenir.

Elle comprend et vérifie mon col qui est ouvert à 3.

Elle est très gentille. Elle me dit que du coup elle va revenir m’examiner dans 30 minutes si cela a évolué on descendra en salle comme ça si je souhaite la péridurale je pourrais la poser. Je vois sur son visage qu’elle ne pense pas que le col aura bougé en 30 minutes et qu’elle fait surtout cela pour me rassurer.

30 minutes après , elle revient m’examiner et surprise nous sommes à plus de 4 cm d’ouverture. Elle me dit: « On y va alors. »

Je suis tellement heureuse de descendre en salle de naissance.

Je suis soulagée de me dire que je n’accoucherai pas dans l’ascenseur ou dans la chambre.

Je suis superbement accueillie par l’équipe de nuit. Je demande la péridurale.

10 minutes après l’anesthésiste arrive. Et là je suis tombée sur la perle des anesthésistes , un interne extraordinaire. Il commence à détendre l’atmosphère. Il me demande comment va s’appeler ma fille. Je lui dis que c’est surprise.

Et là il me sort : « pas de prénom , pas de péridurale. » .

Il me fait bien rire malgré la douleur. Je respire calmement , j’essaye de penser à autre chose.

L’anesthésiste me dit : « Ca va , j’ai le temps vous avez pas l’air d’avoir trop mal ! » La sage-femme lui dit « Euh quand même sur son visage on ressent la douleur , mais elle gère bien ».

 Et là , la phrase que je ne m’attendais pas est cette demande de l’anesthésiste qui me dit : « Vous voulez un peu de musique ? vous aimez quoi ? »

 Etant en pleine contraction , j’arrive juste à lui répondre « Avec plaisir , ce que vous voulez , j aime tout ». La sage-femme voit que je souffre et lui dit « Choisis pour elle « .

Du coup c’est parti pour la pose de la péridurale sur l’album des Beatles.
Un moment magique.
Je me suis crue dans les séries télés.

Il a été adorable. Il a fait ça en me parlant et en m’expliquant comment cela allait se passer. Il m’a dit que je n’aurais plus mal mais que je ressentirai toutes les sensations.

Je vous avoue que je ne l’ai pas cru. Pour moi , je me voyais ne plus rien sentir comme pour mon premier accouchement.

Cela a duré 30 minutes. Il m’explique que cela fera effet dans 15 minutes et qu’il repassera dans 30 minutes pour vérifier avec moi que cela fonctionne bien.

5 minutes après , je ressens une grosse douleur qui m’irradie toute la jambe droite. Je demande à mon homme d’aller chercher l’anesthésiste , ce n’est pas normale. Il arrive et m’explique que le tuyau passe dans mon dos et que comme je suis allongée cela peut empêcher la bonne diffusion des deux cotés.

Du coup , il demande à la sage-femme si je peux me mettre sur le coté.Je me mets sur le coté. Je sens que cela fait un peu plus effet mais pas totalement. La sage-femme décide de m’examiner pour vérifier le col.

Et là surprise , je suis à dilatation complète avec le bébé qui est bien engagé.

Elle regarde anesthésiste et lui dit « c’était juste , tu as été synchro. »

L’anesthésiste continue de faire les réglages de la péridurale pendant que la sage femme m’explique que comme le bébé ne souffre pas , on va attendre tranquillement qu’il descende tout seul.

Moi ça me va. On prend notre temps, dans un calme parfait et sereinement. J’adore.

La péridurale est enfin superbement réglée. Je ne sens plus les contractions mais je ressens bien mon bébé descendre. La sage-femme me propose un ballon pour poser mes jambes et faire des rotations afin d’aider mon bébé à bien descendre.

Au bout de 20 minutes , je sens que la tête de mon bébé est là. Mon mari court chercher une sage-femme dans le couloir.

Elle soulève le drap et me dit « Ah oui , la tête est là « .

Elle appelle la sage-femme qui s’occupe de moi. Et c’est parti on s’installe. Elle me parle de mon projet de naissance( je vous invite à lire cet article) et de mon désir d’accoucher sur le côté. Je luis dis que je ne suis pas sure d’y arriver. Elle est rassurante et me dit que l’on peut essayer et que si ça va pas on changera.

Du coup, elle m’explique que le début des poussées se feront classiquement et que lorsque le bébé sera prêt à sortir on se mettra sur le côté pour sa sortie.

Cet accouchement fut magique.

Je ressentais que mon bébé descendait bien et que mes poussées étaient efficaces. La sage-femme m’encourage et me dit que c’est vraiment parfait. Je vous dis pas qu’elle joie d’entendre cela dans un moment comme celui-ci. Cela me donne encore plus de force.

Puis on s’installe sur le côté, aidé par mon mari , pour la sortie de notre puce.

Cette coquine a les bras croisés du coup cela met un peu plus de temps. Mais la sage-femme prend son temps , elle m’explique tout ce qui se passe.

La sage femme me dit : « Elle est trop chou , elle a la tête dehors et fait des petites mimiques avec sa bouche  » .

Et ça y est on entend son premier cris à 4 h 44 ce 27 juillet 2017 . Le reste du corps suit et je découvre ma princesse.

accouchement magique

La sage-femme fait tout pour suivre mon projet de naissance. Elle sait que mon mari ne souhaite pas couper le cordon du coup elle me propose de le faire.

J’ai enfin pu réaliser ce rêve , couper le cordon de l’un de mes enfants. Je la remercie.

Notre puce est là , posée sur mon ventre.Ce jour est magique. On se regarde.Nous sommes des parents comblés.

accouchement magique

Ce 27 juillet 2017 sera gravé en moi. 

accouchement magique

Notre famille au complet: les garçons n’auront plus le pouvoir à la maison maintenant.

accouchement magique

 

Et vous , quel est le souvenir le plus magique de votre accouchement ? Avez-vous pu réaliser les choses que vous souhaitez ? 

 

(3 commentaires)

1 ping

  1. Angelique marquise des couches

    Oh purée tu m’as fait pleurer.. comme toi pour ce second accouchement j’ai eu une peri très peu dosée et j’ai tout ressenti… mon projet à la base était de ne pas avoir la peri mais après tout le faux travail que j’ai eu j’étais épuisée et j’ai craqué à 6 cm, mais l’anesthésiste avait entendu mon projet et du coup ne m’a pas trop dosé!!

    1. soizicfamilykdo

      Cet accouchement était tellement zen. Le faite de ne plus avoir mal mais de vivre cet accouchement pleinement j ai trouvé cela magique.

  2. Fofii

    Trop géniale
    J aurai aimé avoir le même anesthésiste! !!!Ca m’aurai évité bien des désagréments .
    Encore felicitation a vous et plein de bonheur

  1. Annoncer une naissance de façon originale avec Mon Fairepart.com ⋆ Maman jusqu'au bout des ongles

    […] Allez c ‘est parti je vous montre notre faire part, celui de l’annonce de la naissance de Miss H. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>